Conservatoire Documentaire et Culturel Frédéric Mistral

La véritable tradition dans les grandes choses n'est pas de refaire ce que les autres ont déjà fait,

mais de retrouver l'esprit qui a fait ces grandes choses en d'autres temps.

Paul VALERY

(Sète 1871-Paris 1945)

O + O + O

 

 

S’appuyant d’abord sur une exceptionnelle iconographie, notre collection se compose en fait, de plusieurs collections en continuelle évolution. Actuellement, l’ensemble compte quelque trois mille pièces, documents et objets, soigneusement répertoriés.

Le 
Conservatoire Documentaire & Culturel Frédéric MISTRAL est le premier “musée biographique” sur le poète provençal. C’est la première collection - privée - pouvant, à elle seule, raconter tous les événements, majeurs ou mineurs, la vie publique, la vie au quotidien et la vie privée du maillanais et ce, de sa naissance jusqu’à sa mort.



En ce XXIème siècle, ce conservatoire est aussi le miroir d’une des périodes remarquables de l’Histoire de la Provence du XIXème et du début du XXème.


En 1896, F. Mistral réalisait le Muséon Arlaten, premier musée ethnographique, des arts et traditions populaires de Provence “pour les gens du peuple qui ne savent pas lire”.

En 1906, par testament, F. Mistral léguait à son village de Maillane et à la Provence sa maison pour en faire un musée, précieux souvenir de son lieu de vie.

Le Palais du Roure à Avignon, grâce à Jeanne de Flandreysy est un autre lieu ô combien mistralien, offrant un fonds exceptionnel et, ponctuellement, de merveilleuses et intéressantes expositions à thème.

Mais aujourd’hui, aucun LIEU BIOGRAPHIQUE permanent est dédié au fondateur du Félibrige, au “père” de Mirèio - œuvre traduite en près de 60 langues et dialectes - au fondateur du Muséon Arlaten, au philologue, au seul Prix Nobel de Littérature couronné pour une œuvre écrite en langue régionale. D’ailleurs, en bon visionnaire, Mistral écrivit en 1906, dans le poème qu’il consacrait à son tombeau : " ...E pièi un jour diran : “ero un que l’avien fa rèi de Prouvenço... Mai de soun noum li grihet brun Cantoun soulet la survivenço...”

 

Aussi, nous serions tentés de dire que le Conservatoire Documentaire & Culturel Frédéric MISTRAL est conçu à la gloire du poète, pour les gens qui n’ont plus le temps de lire... et de le lire. Il est un fonds additionnel et complémentaire des hauts lieux de mémoire cités ci-dessus, dans la transmission de l’Histoire de Provence. 

Depuis 1977, l’ambition du 
Conservatoire Documentaire & Culturel Frédéric MISTRAL est de : 
- Rechercher, réunir, protéger et conserver, tous documents, photos et objets, témoins de l’Histoire mistralienne.
- Rapporter en détail et en toute vérité, la vie et l’œuvre du rénovateur de la langue d’oc.
- Raviver et maintenir une permanence historique et culturelle provençale et mistralienne en particulier. 
- Perpétuer l’œuvre idéologique mistralienne. 

- Instruire les nouvelles générations d’une grande page d’Histoire de la Provence, par des expositions, des conférences, des ouvragres, études et publications diverses.

 

 

 

 

Pour recevoir l'une de nos animations, contactez-nous : 

cdcmistral@free.fr

 

O O O

 O O 

O



Réagir


CAPTCHA